Alors qu’elle préparait un doctorat de sociolinguistique, Hadhoum Tunc obtient un premier prix de chant et son prix de perfectionnement à l’unanimité au Conservatoire de Reims. 

Lauréate d’une bourse, elle se rend à Salzbourg pour suivre l’enseignement de Gudrun Volkert et d’Edith Wiens dans la cadre de la très prestigieuse « Sommerakademie ».

Elle approfondit son interprétation du Lied de la mélodie auprès de Udo Reinemann et entre dans la classe de Julie Hassler pour se former au répertoire baroque. Elle se perfectionne auprès de nombreux maîtres tels que Howard Crook, Damien Guillon et Maria Christina Kiehr. 

Enfin elle se forme à l’exigence du répertoire romantique auprès du ténor Français Jean-Pierre Furlan. 

Elle fait ses débuts dans Acis et Galathée de Lully, sous la direction scénique de Christian Gangneron alors directeur de l’ARCAL. Encouragée par ce dernier, elle décide d’embrasser une carrière lyrique. 

Souvent saluée pour la qualité et la justesse de son interprétation, elle ne cesse de développer son jeu auprès de metteurs en scène reconnus tels que Dan Jemmett, Christophe Rauck, Vincent Tavernier, Nadine Duffaut, Bernard Pisani, François Rancillac. Elle interprète un large répertoire allant du baroque au contemporain sous la direction de chefs prestigieux : Alain Guingal, Philippe Nahon, Dominique Trottein, Jérôme Corréas, Mark Foster, Patrick Bismuth. 

On la retrouve dans différentes productions lyriques : Carmen de Bizet, Le Couronnement de Poppée, l’Orfeo, le Retour d’Ulysse de Monteverdi, l’Opéra de Quat’sous de Kurt Weill, l’Orlando Furioso de Vivaldi, Hänsel und Gretel de Humperdinck, la Clément de Titus de Mozart, Les Mamelles de Tirésias de Poulenc, The Old Maid and the Thief de Menotti, La Belle Hélène de Offenbach, Barbe Bleue de Grétry, Albert Herring de Britten sur les scènes des opéras de Reims, Avignon, Metz, Massy, Besançon, Nantes, Rennes, Angers, Dijon …

En récital ou oratorio, elle interprète aussi bien les répertoires baroque (Bach, Vivaldi, Pergolese, Haendel), classique et romantique (Mozart, Haydn, Brahms, Mendelsohn).

C’est avec Voici le Nouveau Jardin, pièce lyrique pour soprano solo de Thierry Pécou, qu’elle aborde la musique contemporaine lors d’une tournée en Chine. Elle poursuivra cette incursion avec les rôles de Princesse et Cristalette dans la création de David Chaillou pour l’Opéra de Nantes, Little Nemo.

Elle est très régulièrement l’invitée de l’Orchestre de l’Opéra de Reims pour de nombreux récitals d’opéras et de mélodies.

La prochaine saison sera marquée par sa collaboration avec le chef et compositeur Laurent Cuniot. Dédicataire de sa nouvelle création, elle entamera une tournée française et étrangère (Inde et Bangladesh) sous sa direction.